Quand Dieu répond par un clin d’œil (entrée no. 1)

Hier, le mercredi 18 avril, je voyageais en autobus avec mes élèves du Jazz Band pour notre voyage musical / culturel / historique à Boston. Lors d’un de nos arrêts en route, je crois vraiment que Dieu m’a envoyé un clin d’oeil. 

un peu de contexte :

Ça va faire 4 ans passés au mois de juin que mon père est décédé soudainement d’un accident à la ferme … et 9 mois après, je suis allée en Écosse afin de rendre visite à une amie. Lors de ce voyage je suis allée voir une psychique. C’était la première fois que j’ai eu une expérience de ce genre et pour être honnête je ne savais pas comment réagir ou même quoi penser. La dame m’a indiqué qu’à chaque fois que j’étais pour voir un canard en plastique que c’était pour être mon père qui me dit bonjour. J’ai trouvé ça bizarre (et j’étais un peu déçue) puisque les canards en plastique n’ont jamais été quelque d’important ou de spécial entre moi et mon père. Et après ça j’ai un peu oublié l’expérience.

Quelques mois après le voyage, lorsque je me trouvais en moment de peine, je trouvais un canard en plastique (et toujours dans un lieu bizarre). Je me suis rappelé ce que la dame m’avait dit et je me suis que, c’était possiblement un petit bonjour de mon père. Ma mère me parlait toujours de petits clins d’oeil que Dieu lui envoyait et elle m’avait dit que c’était peut-être la façon dont mon père me dire bonjour et je suis là. Il était une personne comique et ne prenait pas la vie trop au sérieux et je me suis dit que c’était vraiment de son genre de faire quelque chose comme ça – de venir me voir en tant que canard en plastique.

continuons à hier :

Lors d’un de nos arrêts mes élèves ont trouvé une machine, genre attrape-peluche, mais qui avait toutes sortes de canards en plastique. À l’intérieur, il y avait un canard avec des taches de girafe (mon animal préféré). Les élèves sont revenus dans l’autobus et mon donné le petit canard. Sans savoir quoi trop dire, j’ai eu une petite vague d’émotion. 

  1. Mes élèves ne sont pas au courant de l’histoire des canards en plastique. 
  2. Nous arrêtons en route, au milieu de nulle part et ils me trouvent un canard déguisé comme girafe.

Je crois vraiment que ça c’est un clin d’oeil allô de mon père et je suis content qu’il m’accompagne en voyage le reste de cette semaine. 

Leave a Comment:

SCROLL TO TOP